27 avril 2017 Noémie 1Comment

Bien peu de gens passent par Monywa (qui se prononce « mon-yua ») lorsqu’ils visitent la Birmanie et c’est, à mon avis, bien dommage ! Située à seulement 130 kilomètres de Mandalay et à 150 km de Bagan, au Nord entre ces deux sites touristiques majeurs, Monywa rassemble certains des sites les plus intéressants et les plus étranges que j’ai pu voir en Birmanie, et pourtant, nous n’y avons croisé qu’une poignée de visiteurs étrangers.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage

Depuis le début de mon séjour en Birmanie, j’avais vraiment envie d’aller visiter cette ville (j’ai eu des idées fixes comme ça, à propos des endroits que je voulais voir : Monywa, Mrauk-U, Ye). Mes parents y étaient passés lors de leur séjour en 2013, leurs photos et leur récit m’avait fait une très forte impression : quoi, un Bouddha debout absolument gigantesque ? Comment ça, une pagode avec un demi-million de statues de Bouddha ? Vraiment, des grottes renfermant des peintures vieilles de plus de 7 siècles, bien mieux préservées qu’à Bagan ? J’ARRIVE.

Passer deux jours à Monywa est suffisant pour voir ces principaux sites. Depuis Yangon, nous sommes partis le vendredi soir en bus de nuit, et rentrés le dimanche soir pour pouvoir être au travail dès le lundi matin.


Voici trois excellentes raisons d’inclure Monywa dans son circuit touristique en Birmanie : 

1. Des sites incroyables

Les Po Win Daung Caves

Situées à une quarantaine de kilomètres de Monywa, le trajet pour se rendre en scooter aux grottes Po Win Daung (ou Phowinthaung) est un peu long puisqu’il faut rejoindre le nord de la ville pour traverser le fleuve Chindwin puis redescendre au sud. J’avais lu qu’on pouvait traverser le fleuve sur un ferry, puis prendre un moto-taxi sur l’autre rive (ce qui divise la distance par deux) mais les birmans qui vendaient les billets de ferry n’ont pas voulu nous laisser prendre le bateau avec notre propre scooter, ce que faisaient pourtant les gens du coin.  Tant pis, on était partis pour une bonne heure de route, guidés par notre fidèle maps.me, à travers Monywa puis la campagne.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Après avoir payé un petit tarif réservé aux étrangers à l’entrée du site, on commence à s’aventurer dans les grottes. En fait, il s’agit d’un ensemble de collines dans lesquelles des niches plus ou moins grandes ont été creusées. Elles sont reliées entre elles par une série d’escaliers taillés dans la roche.

Ce site, perdu au milieu de la forêt, a été redécouvert seulement récemment. Aujourd’hui, 947 « grottes » (des alcôves pour la plupart) ont été répertoriées, et elles sont numérotées.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung
L’envers d’Instagram !

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

C’est fou de se dire que ces statues et surtout ces peintures, si bien préservées, datent du XIVe au XVIIIe siècle. A l’exception d’une poignée de touristes birmans, nous sommes complètement seuls sur le site. Il fait une chaleur écrasante : Monywa n’est pas située dans la « dry zone » de Birmanie pour rien !

On va de surprise en surprise, à travers les collines, on rentre dans des grottes qu’on éclaire avec notre téléphone, on scrute des peintures, jusqu’à découvrir un temple qui a un fort air de Petra, en Jordanie… C’est complètement inhabituel en Birmanie, je n’avais jamais vu ça !

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung
Je me fonds dans la population locale.

On passe deux bonnes heures à arpenter ce site, qui, à lui tout seul, vaut le déplacement jusqu’à Monywa.

Terrassés par la chaleur étouffante, on s’arrête en contrebas du site dans un des restaurants qui longe la route. C’est un de ces restaurants typiques birmans : la maison d’une famille avec les portraits des diplômés accrochés au mur, la maman nous sert un excellent tah-min jaw (riz sauté), et une Myanmar Beer bien fraîche, bref, le bonheur.

 

Des Bouddhas géants & le meilleur du kitsch birman

Le second site incroyable de Monywa, c’est le Bodhi Tataung, cette statue colossale de Bouddha représenté debout, qui domine toute la vallée.  Les statues représentant Bouddha debout sont plus déjà plus rares, alors celles faisant 130 mètres de haut sont notables ! Clairement, les images de Bouddha assis – en train de méditer – ou de Bouddha allongé – représentant la mort – sont plus courantes au Myanmar ; on verra bien plus d’images de Bouddha debout au Laos, par exemple.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant
Ah ouais, quand même.
Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant
La petite séance photo traditionnelle

A 20 kilomètres au sud de Monywa, Il faut prendre une route en lacets pour grimper au sommet de la colline et découvrir ce Bouddha, qui serait le 2e plus haut du monde. Entre ça et le Bouddha géant de Mawlamyine, on comprend que la concurrence est féroce. Comme à Mawlamyine, on peut entrer à l’intérieur de la statue. Seuls les étages inférieurs sont accessibles pour le moment, même si on voit plein de petites fenêtres qui parsèment le colosse. On y découvre des peintures représentant la vie de Bouddha, et, grande curiosité, toutes les scènes possibles et imaginables de l’enfer bouddhiste, particulièrement ingénieux en matière d’atrocités. C’est particulièrement réaliste, de quoi calmer les ardeurs des pécheurs…

Comme souvent, cette image de Bouddha est accompagnée d’autres géants : un Bouddha allongé de 95 mètres de long (on peut y rentrer, mais cela n’a pas d’intérêt), et un Bouddha assis, en construction lors de notre visite en octobre 2016.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant

 Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant

On termine notre visite du site par une pagode nichée au pied de la colline, au milieu d’un jardin aux 1000 Bouddhas (comme à Hpa-An). A ce moment, petit rappel météorologique que la saison des pluies n’est pas finie : une averse torrentielle éclate. Heureusement, on peut rentrer à l’intérieur du stupa. On y attendra la fin de la pluie, en scrutant l’horizon, avec quatre jeunes birmans. On prend des photos ensemble, ils écoutent de la musique, et on scrute l’horizon pour guetter l’éclaircie…

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant
En attendant la fin de l’orage…

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Boddhi Tataung Bouddha Géant

Un demi-million d’images de Bouddha : qui dit mieux ?

On réserve notre dernière visite sur le chemin du retour pour la pagode Thanboddhay, qui abrite 500.000 bouddhas !

Le temple a un air de château de conte de fées, avec ses couleurs pastel, et ses colonnes où s’alignent des minuscules statues blanches de Bouddha. A l’intérieur, c’est un festival. On hallucine en voyant autant de statues, et on se demande même s’il n’y en a pas bien plus qu’un demi-million !

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage
Bouddha mi-mi
Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage
Un. Demi. Million.

On ramasse même quelques petits Bouddhas tombés de leur niche, qu’on replace sur les murs. On reste une bonne heure à faire le tour de la pagode, tellement l’ambiance est surréaliste.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage

 

2. L’animation d’une petite ville

Bien que Monywa soit une petite ville de province, je l’ai trouvée bien plus animée que d’autres villes birmanes.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Night Market

Pour se remettre de la chaleur du samedi, on a été prendre l’apéro dans une beer station avec une jolie terrasse en bois au premier étage. Idéal pour descendre quelques si-bia bien fraîches, en révisant notre birman : le Shwe Taung Tar Restaurant, accolé à la guesthouse du même nom, sur Buta Lan Road.

Le soir, le night market s’étend sur la route principale, près de la tour de l’horloge. Grâce à ça, la rue reste animée bien après la tombée du jour ! On s’est installés dans un petit stand pour manger un bol de nouilles aux légumes, où on choisissait tous les ingrédients composant la soupe comme dans un buffet (1000 kyats) ainsi qu’un dosa fourré aux pois chiches (un de mes street snacks préférés – pour 300 kyats !). Probablement la chose la plus imbibée d’huile du monde. Une des spécialités de street food de la région de Monywa sont les longs nems frits – mais autant dire qu’après le dosa on a préféré s’abstenir !

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Night Market dosa

On a fini la soirée dans la beer station du centre-ville, joliment appelée « Fantasy » (sur Bogyoke Road), avec ses murs verts pâles caractéristiques du Myanmar mais catastrophiques pour le teint.

Un de mes regrets est de ne pas s’être arrêtés à notre retour des Po Win Daung Caves le long de la General Aung San Road. Le long de cette belle route ombragée, on trouve plusieurs grandes beer stations et tea houses, dans une ambiance populaire que j’aime beaucoup ici. Idéal pour prendre une bière en revenant des grottes !

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage

Le dimanche après-midi, avant de reprendre le bus, on a passé une heure au frais dans un restaurant / boulangerie aux allures de diner américain, Eureka (Yone Gyi Rd, près de l’horloge). C’était drôle de boire un café et de manger une petite glace en regardant les vendeuses préparer les pâtisseries…

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage
The American Way of Life à Monywa

3. Hors des sentiers battus et pourtant si accessible !

Monywa reste en dehors du circuit touristique classique Yangon / Bagan / Mandalay / Inle (voire Hpa-An, de plus en plus). Pourtant, la campagne au sud de la ville est magnifique. On ne croise personne, les seuls touristes occidentaux qu’on a vus sont ceux qui étaient à notre hôtel : on se sent plutôt hors des sentiers battus

La circulation en scooter est facile et agréable, il y a quelques camions mais peu de voitures. Et à part sur la portion de route jusqu’à l’embranchement menant aux Po Win Daung Caves, la route est en bon état.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage

En revenant des grottes, en fin de journée, on a fait la route avec les ouvriers qui rentraient de la mine de cuivre située en face de la ville, en échangeant quelques sourires. J’adore ces brefs instants d’immersion dans le rythme quotidien de l’endroit qu’on visite. Et même si la mine de cuivre en question défigure le paysage et produit certainement une sacrée pollution, vu le nombre d’ouvriers qu’on a croisé, elle draine visiblement énormément d’emplois dans la région.

Si vous prolongez un peu le séjour à Monywa, essayez d’aller voir le petit village de A Myint et ses 300 anciens stupas à 25 kilomètres au sud de la ville, ou, encore mieux, le lac Twin Taung, au Nord Est de la ville ! Ce lac vert émeraude situé dans un ancien cratère volcanique abrite (ou abritait ?) une usine de spiruline.

Monywa Birmanie Myanmar MyTimidJourney Blog Voyage Grottes Po Win Daung

Monywa remplit toutes les cases de ce mélange que j’aime bien rechercher lors de mes voyages : petite ville animée + sortie des circuits touristiques + beaux parcours dans la campagne. Si on ajoute à ça des sites uniques au Myanmar, à seulement quelques heures de bus de Bagan et de Mandalay, il n’y a pas de bonne raison de faire l’impasse sur Monywa !

 

Informations pratiques

  • Venir en bus
    • depuis Yangon : compter 10h30 de trajet avec la compagnie Lumbini, en bus « 2+1 » pour 22.500 kyats (16,5$). Le tuk-tuk jusqu’à notre hôtel : 1500 kyats. On a payé 2000 au retour.
    • depuis Bagan : prévoir 4h de route
    • depuis Mandalay : prévoir 3h de route
  • Se loger : On est resté au King & Queen Hotel, sur Kyauk Kar Road, tout proche du centre-ville et à 10 minutes en tuk-tuk de la gare routière. Pour environ 35€, c’était propre, bien équipé, on a pu y louer un bon scooter assez récent, et le personnel très gentil nous a permis de prendre une douche avant de repartir en bus le dimanche soir (bien pratique pour se débarrasser des couches de poussières dues à la journée passée sur les routes). Hors saison, on y trouve des chambres à 20€, une super affaire !
  • Louer un scooter sur place, comme toujours ! On a payé 10.000 kyats la journée auprès de notre hôtel, plus quelques bouteilles d’essence à 1.000 kyats achetées au bord de la route.

 

One thought on “3 raisons d’aller à Monywa, une destination sous-estimée en Birmanie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *