28 juin 2017 Noémie 1Comment

Hong Kong a bien plus à offrir que ce qu’on peut croire. Dans l’imaginaire collectif, Hong-Kong c’est une île très densément construite, bardée de gratte-ciels, tassés étroitement entre la mer et la montagne.

Alors certes, ça n’est pas faux. Mais Hong Kong c’est aussi des paysages complètement inattendus. Comme ça par exemple :

J’ai eu la chance de pouvoir visiter Hong Kong avec une amoureuse de la région, mon amie Virginie qui s’y est installée en 2015 et qui ne se lasse pas de découvrir le territoire. Comme elle me l’a expliqué, on peut programmer un long séjour de deux semaines et ne pas s’y ennuyer une seule seconde. Allez voir ses photos de Hong Kong sur son compte instagram pour avoir une idée !

blog voyage hong kong sunset

En seulement 3 jours et demi sur place (puisque j’ai été prendre une bouffée d’air européenne à Macao pendant mon séjour), je n’ai pu voir qu’une infime partie de ce que la région peut offrir.

Voici donc mon guide non exhaustif de Hong Kong avec quelques activités incontournables mais aussi des trésors cachés à découvrir, toujours pas à pas pour guider les aventuriers timides !

Informations pratiques : venir de l’aéroport & se déplacer

Pour rejoindre Hong Kong depuis l’aéroport, c’est un jeu d’enfant. Le train « Hong Kong express » vous emmènera dans le centre-ville en 25 minutes, pour 100HK$ le ticket (11.30€). Il y a des départs environ toutes les 15 minutes. Plus simple et plus pratique, on ne fait pas !

Si vous avez besoin d’une consigne à bagages, il y en a une dans la station d’arrivée du HK express. Pour laisser son sac entre 3h et 24h, il vous en coûtera 60$ (6.70€).

A mon retour vers l’aéroport, comme mon vol ne partait qu’en fin de soirée, j’ai profité du système d’enregistrement en ville (in-town check-in) : toujours dans la station de HK express, plusieurs compagnies aériennes proposent de vous enregistrer jusqu’à 24h avant votre vol. On laisse sa valise, on a sa carte d’embarquement, et on peut ainsi arriver à l’aéroport un peu plus tard que prévu !

 

Pour se déplacer en ville, le réseau de métro MTR est très efficace et surtout très bon marché : environ 4.5$ (0.50€) pour un trajet de quelques stations. Ici encore, je vous conseille d’acheter une carte qu’il suffit de recharger pour éviter d’avoir à acheter un ticket à chaque fois. L’Octopus Card coûte 39$  (4.40€) pour sa version « touriste » (elle est achetée, et non pas louée). Elle permet de prendre le métro, le bus, le tramway, mais aussi le ferry ! Attention, on ne peut la recharger qu’avec des billets de 50HK$ ou 100HK$.

Les bus et les mini-bus sont aussi très pratiques pour effectuer certains trajets non couverts par le réseau de métro. Une petite recherche d’itinéraire sur Google Maps permet de savoir quel bus prendre. Le trajet coûte 9$ (1€) dans les mini-bus ; passez votre Octopus Card en montant !

Les ferrys permettent de traverser le Victoria Harbour, de rejoindre les différentes îles, d’aller à Macao… Indispensables !

blog voyage 4 jours à hong kong ferry

Enfin les tramways permettent de se déplacer dans le centre-ville. Ils ont l’air complètement anachroniques au milieu des gratte-ciels…

blog voyage hong kong tramway

blog voyage hong kong tramway

Le coût de la vie : A l’exception des transports, la vie est chère à Hong Kong. Si vous débarquez d’Asie du Sud ou même de Taiwan, ça fait un petit choc. On peut manger dans la rue ou dans des petits boui-bouis pour 3€, mais vous trouverez difficilement moins cher ; et dès qu’on veut boire une bière ou manger dans un petit restaurant, il faut vite compter 10€ par personne.  Les prix me semblent assez proches de ce qu’on peut à Londres ou à Paris. Bon à savoir quand on prépare son budget !

 

#1 Hong Kong – Manhattan : le quartier de Central

Commençons par ce qu’on connaît tous de Hong-Kong : le quartier de Central. Quand on sort du métro qui nous amène de l’aéroport, on se retrouve directement à… Manhattan.

Mêmes gratte-ciels, mêmes rues très étroites, même population en costume ou en tailleur qui a l’air d’être en permanence en retard pour aller quelque part.

Je dois reconnaître que cette première impression m’a un peu perturbée : en venant de la tranquille Taipei, et vivant en Birmanie où Yangon reste un joyeux bazar fait de bric et de broc, le choc a été grand de me retrouver dans un quartier d’affaires comme il y en a partout en Occident !

blog voyage hong kong central gratte-ciels

blog voyage hong kong central cobbled stone street

blog voyage hong kong street art

blog voyage hong kong french mission
Old & New : l’ancienne mission française

Il y a une série de micro-quartiers à découvrir dans cette partie de l’île, notamment Hollywood Road et ses antiquaires, ou SoHo, avec ses restaurants et ses bars où on peut trouver DE TOUT (si on supporte le côté prétentieux des lieux).

blog voyage hong kong chimay soho
On trouve de TOUT à Hong Kong.

Autre curiosité du quartier, les escalators qui vont de Central à Mid-Levels. Connus pour être les plus longs escalators couverts en extérieur, ils permettent aux habitants de descendre de la montagne bien pentue jusqu’à Central de 6h à 10h le matin, puis, ils changent de sens, et on peut les emprunter pour remonter.

blog voyage hong kong escalators mid levels

 

#2 La forêt au milieu de la ville : Bowen Road

Depuis le sommet des escalators de Mid-Levels, on peut rejoindre l’extrémité ouest de Bowen Road.

En plein milieu du quartier d’affaires de Hong Kong, on trouve un petit havre de paix. Une route piétonne étroite à flanc de montagne, qui longe la côte Nord de l’île, de Causeway Bay à Central. Ce parcours d’environ 4 km au milieu de la végétation est isolé du bruit de la circulation.

blog voyage hong kong bowen road

On y croise plein de joggeurs qui bravent la chaleur étouffante qui règnent sous les arbres – et les attaques de moustiques en fin d’après-midi.  De cette promenade, on a un très beau point de vue sur la forêt de buildings ; à faire en fin de journée pour profiter de la plus belle lumière.

blog voyage hong kong skyline mid-levels

blog voyage hong kong bowen road

 

#3 Atteindre le sommet du Peak pour surplomber (ou pas) Hong Kong

Le Pic Victoria, ou plus communément « The Peak » depuis la rétrocession de Hong Kong, est le plus haut point de l’île de Hong Kong. Il abrite un parc qui permet de surplomber toute la baie, jusqu’aux Nouveaux Territoires.  Moi qui adore avoir une vue d’ensemble des villes que je découvre, j’y ai été dès ma première journée sur place.

Certes j’avais vu que des nuages restaient accrochés à la montagne, mais une petite averse se finissant, j’avais bon espoir que ça se découvre un peu.

Pour atteindre le sommet du Peak, on peut en faire l’ascension à pieds (comme les vrais de vrais de la randonnée, cf. mon amie Virginie), prendre le bus, ou emprunter le tramway. Conçu à l’origine comme un moyen de transport pour les habitants de la colline, le tramway de 120 ans est aujourd’hui essentiellement une attraction touristique. Le départ se fait à la Garden Road Peak Tram Lower Terminus, près du Hong Kong Park. Le trajet coûte 45$ (5€) aller/retour : pas la peine de prendre le pass pour la « Sky View Terrace » qui n’ajoute pas grand-chose au point de vue !

On attend quelques minutes avec des hordes de touristes – moment que j’ai trouvé un peu angoissant – et c’est parti pour dix minutes d’ascension sur une pente allant jusqu’à 27° d’inclinaison… Impressionnant !

blog voyage hong kong tramway peak

blog voyage hong kong tramway peak
Je tenais mon téléphone droit…!

Arrivé au sommet, on est lâchés dans un centre commercial. Quand je sors, c’est un peu la déception : tout est noyé dans la brume.

blog voyage hong kong peak
Belle chappe de plomb
blog voyage hong kong peak
Fail !

Je me lance malgré tout dans le « Morning Trail », un chemin de 2.8 km qui fait le tour du sommet. Par temps dégagé, il offre de beaux points de vue sur toute l’île. Par temps brumeux, ça donne ça :

blog voyage hong kong peak

blog voyage hong kong Peak
Ceci est pris depuis un des points de vue. C’est important de le préciser.

Mais il fait bon, l’air est frais, je ne croise que quelques couples âgés qui se promènent. C’est une bonne parenthèse de tranquillité avant de retrouver l’agitation de Central. 

 

#4 Des xiao long bao dans un restaurant étoilé

Je n’avais pas goûté les fameux dumplings de Din Tai Fung à Taipei… et tant mieux ! Les restaurants de la fameuse chaîne situés à Hong Kong sont réputés meilleurs que ceux de leur mère patrie. Et ce sont eux à qui le guide Michelin a attribué une étoile.

blog voyage hong kong xiao long bao din tai fung

Pour rappel, les xiao long bao sont ces petits raviolis cuits à la vapeur dodus, fourrés d’une farce à la viande et aux légumes, accompagnés d’un petit jus de cuisson qui leur donne toute leur saveur…

Accompagnée de Virginie qui a très bien choisi nos plats, j’ai pu goûter aux xiao long bao (un délice absolu), à la version à la truffe, à de moelleux wontons bien épicés, à des accompagnements plein de goût.

Tout ce festin, accompagné d’une Tsingtao, a coûté moins de 600$ (65€) pour deux personnes. Le Din Tai Fung est un des restaurants étoilés les moins chers au monde, alors pourquoi s’en priver ? 

blog voyage hong kong xiao long bao din tai fung
L’extase faite dumpling

#5 Busy busy : Mong Kok et les marchés de Kowloon

Il suffit de traverser le détroit pour se retrouver dans un quartier beaucoup plus chinois que le nord de l’île, celui de Kowloon.

En descendant du métro à la station Prince Edward, on trouve un quartier très animé en ce samedi après-midi. On se promène à travers le marché aux fleurs, puis le marché aux oiseaux avec ses vieux hongkongais venus discuter accompagnés de leur petit oiseau favori…

blog voyage hong kong marché aux fleurs

blog voyage hong kong marché aux oiseaux

Direction ensuite Mongkok, ses centres commerciaux, ses magasins de matériel électronique à des prix défiant toute concurrence, et ses marchés, comme le Ladies’ Market, où on trouve absolument de tout. Y compris, crème de la crème, les fameuses tentatives d’écrire des trucs en anglais. J’ai trouvé le plus bel exemplaire connu jusqu’à ce jour, avec un fort ratio de mots inexistants, sur un de ces marchés !

blog voyage hong kong kowloon

blog voyage hong kong marché

blog voyage hong kong kowloon

Pour faire un break de l’agitation commerciale, le Kowloon Park avec ses arbres immenses et sa grande piscine publique est idéal.

blog voyage hong kong kowloon piscine

 

#6 Siroter un verre face à la skyline de Hong Kong

C’est sûrement un grand classique, mais sa réputation n’est pas usurpée : boire un verre sur un rooftop face à la fameuse skyline de Hong Kong, alors que le soleil se couche sur la baie, puis que les buildings s’éclairent un à un, c’est inoubliable.

blog voyage hong kong kowloon skyline rooftop

Adresse : Eye Bar, 63 Nathan Rd, Tsim Sha Tsui – la page Facebook 

En bonus : on retourne évidemment sur l’île de Hong Kong en prenant le ferry depuis le Star Ferry Pie, pour traverser Victoria Harbor Point de vue immanquable sur les gratte-ciels du quartier de Central. A seulement 3$ (0.30€), on dit que c’est la « croisière la moins chère du monde » !

blog voyage hong kong kowloon skyline

blog voyage hong kong kowloon skyline
Shine bright like a diamond

blog voyage hong kong kowloon skyline

#7 Trek dans les nouveaux territoires : le Mac Lehose Trail

Virginie est une vraie passionnée de randonnée. Et quand je dis passionnée, ce n’est pas un euphémisme : elle en fait tous les week-ends ! C’était du coup l’occasion de l’accompagner (enfin, de la suivre de loin – de très loin) et de pouvoir voir Hong Kong comme je n’aurais jamais eu la chance de le faire si j’avais voyagé toute seule.

Comme elle me l’expliquait, le territoire est plein de chemins de randonnée : avec toutes ses montagnes et environ 80% de la région recouverte de forêt, c’est un peu le paradis du trek. La plus grosse difficulté consisterait à trouver ces fameux parcours, pas très bien indiqués. Il suffit de voir juste en-dessous le début du chemin qu’on a pris… Oui oui, derrière le garage et à côté des poubelles.

blog voyage hong kong trek
Le point de départ de la randonnée : au moins c’est… indiqué…

Virginie m’a emmenée sur une petite portion du fameux Maclehose Trail (la section 4, pour être précise !) long d’une centaine de kilomètres, situé dans les Nouveaux Territoires.

En 30 minutes de métro jusqu’à Hang Hau et 15 minutes de bus, suivis d’un quart d’heure de marche jusqu’au début officiel du parcours, on y était. Je trouve ça fou de pouvoir rejoindre si rapidement et si facilement la pleine campagne depuis la jungle urbaine de l’île. A Yangon, en 45 minutes, on peut juste espérer traverser la ville s’il n’y a pas trop d’embouteillages…

blog voyage hong kong trek

Pas une ligne téléphonique à l’horizon, juste les baies bleu turquoise et les petites îles vertes de Hong Kong. C’est clairement une facette de l’île dont j’ignorais tout.

blog voyage hong kong trek

blog voyage hong kong trek
TRANQUILLE.

Bon par contre, j’ai beau avoir une pratique régulière du sport et être habituée à la chaleur humide de Birmanie, avec les 90% d’humidité sous le soleil hongkongais, je n’ai jamais, jamais, jamais autant transpiré de ma vie. Les saunas peuvent aller se rhabiller (pun intended).

blog voyage hong kong trek
Oh, tiens, l’Ecosse !

#8 La petite station balnéaire de Sai Kung

A l’issue de notre randonnée, on arrive dans la petite ville de Sai Kung.

Cette station balnéaire toute mignonne a une jolie plage, un port le long duquel on peut se promener et qui a des airs de Méditerranée, et son lot de restaurants de fruits de mer (plutôt chers ; préférez aller à Cheung Chau). Il y a plein de jolies boutiques, l’atmosphère est celle d’une petite ville de bord de mer, ça sent les vacances.

blog voyage hong kong sai kung

blog voyage hong kong sai kung

Pour se remettre de notre longue marche, on mange un des meilleurs bols de nouilles que j’ai pu goûter :

blog voyage hong kong noodles

Accompagné d’un grand thé au citron glacé, la boisson phare locale, on choisit son type de nouilles, ses accompagnements, et le niveau de piment. DELICIEUX. Le petit restaurant est une institution locale, il ne désemplit pas à l’heure du déjeuner. Pour 70$ (7.90€) par personne, on n’hésite pas une seconde.

Adresse :  Sai Kung Tak Hing Noodles, 42 Fuk Man Rd, Sai Kung.

Pour aller à Sai Kung depuis l’île : prenez le MTR jusqu’à Hang Hau, puis le minibus 101M (la gare de bus est accolée à la station de métro).

 

#9 Les jolis cafés : « treat yo self » !

Vous commencez à connaître ma passion pour les coffee shops ! A Hong Kong il y a évidemment de quoi se faire très plaisir. On s’est offert un beau petit déjeuner au Cupping Room. Le café maison est très bon, et les petits déjeuners sont à tomber par terre, et les petites viennoiseries dans la vitrine ressemblent à de vraies viennoiseries.

 

 

En mode « treat yo self » (les fans de Parks & Rec comprendront), j’ai choisi une bombe calorique de gourmandise que je n’ose jamais prendre : du pain perdu avec des bananes caramélisées. DAMN IT WAS GOOD.

blog voyage hong kong breakfast

Adresse : The Cupping Room Central, 18 Cochrane St, Central – Page Facebook 

 

#10 Flâner entre les immenses gratte-ciels

La zone qui s’étend du quartier de Central à Wanchai est très densément construite, façon quartier des affaires : des immeubles monumentaux, à l’architecture parfois très impressionnante, parfois plus… originale.

blog voyage hong kong central

blog voyage hong kong hsbc building

J’aime beaucoup ces perspectives urbaines – j’ai toujours préféré les villes.

blog voyage hong kong
Concrete jungle where dreams are made of…

On déambule dans des centres commerciaux démesurés, au pied de gratte-ciels immenses. Ca bouillonne dans tous les sens. Le plus ennuyeux reste les obstacles aux déplacements : comme l’impossibilité de traverser certaines rues sans aller prendre le passage piéton aérien à 400m de là, pour lequel il faut entrer dans une tour. J’avais eu des expériences similaires à Kuala Lumpur, et c’est particulièrement agaçant (surtout avec un sac à dos + surtout par 90% d’humidité) !

blog voyage hong kong

Au milieu de cette forêt de béton, le Hong Kong Park est une petite bulle d’air.

blog voyage hong kong park

L’avantage de ces centres commerciaux partout, c’est 1. qu’il y fait frais, 2. qu’on peut y acheter des trucs décadents à manger, comme du yaourt glacé au matcha avec de l’Oreo dessus, ou trouver des pintes de Guinness moins chères qu’à Paris.

blog voyage hong kong guinness
I’ve missed you.

blog voyage hong kong froyo

 

#11 Dîner dans le food court d’un marché

A Hong Kong, chaque quartier possède son marché couvert. Ces gros bâtiments blancs rectangulaires rassemblent sur plusieurs étages des commerçants de produits frais. Ils font aussi parfois office de bâtiment communal et peuvent abriter une bibliothèque par exemple.

Au dernier étage, on y trouve en général un grand food court dans lequel on peut choisir des plats de cuisine chinoise parmi une liste quasi exhaustive. Ça me rappelle les hawker centres en Malaisie (un de mes meilleurs souvenirs de Penang !), en plus organisé.

blog voyage hong kong food court

Ça n’est vraiment pas cher, c’est bon et copieux, on peut arroser le tout d’une bière, et on dîne entouré des habitants du quartier, venus en famille ou entre amis : à tester absolument !

Adresse : j’ai été dîner au Sheung Wan Market (345 Queen’s Road Central, Sheung Wan).

blog voyage hong kong egg waffle
Une des spécialités de la street food hongkongaise : l’egg waffle !

 

#12 Plage et fruits de mer : l’île Cheung Chau

La toute petite île de Cheung Chau est située à seulement une demi-heure en bateau de l’île de Hong Kong.

C’est le lieu idéal pour une balade dominicale, jusqu’au (petit) sommet d’une des deux collines de l’île, puis à travers le village tranquille, et enfin jusqu’aux jolies plages de l’est.

blog voyage hong kong cheung chau

blog voyage hong kong cheung chau

blog voyage hong kong cheung chau

blog voyage hong kong cheung chau
Il n’y a pas de voiture sur la minuscule île !

blog voyage hong kong cheung chau

Les restaurants de poisson ne manquent pas : préférez un de ceux installés près du marché municipal. Parfait pour déguster des crevettes en regardant le ballet des bateaux dans le port… Le prix y est beaucoup plus accessible que dans d’autres villes portuaires, comme à Sai Kung. On a mangé comme des rois – un poisson entier, des crevettes-mantes, des coquilles Saint-Jacques et plein d’accompagnements – pour environ 220$ (25€) par personne.

blog voyage hong kong cheung chau

L’ambiance sur cette île de pêcheurs est très calme ; on ne croise que des Hong-Kongais venus pour se promener, passer la journée en famille à la plage, et s’offrir un festin de fruits de mer.

Pensez à goûter les mochis fourrés à la mangue fraîche, la spécialité de l’île (13 $, 1,45€) !

blog voyage hong kong cheung chau mochi

Pour y aller : Départ toutes les demi-heures du terminal de ferry de Hong Kong, situé au-delà de l’International Finance Center (station de métro : Hong Kong). Le ferry « grande vitesse » coûte 37$ (4.15€) pour un trajet de 35 minutes.

#13 Goûter le canard laqué de l’American Restaurant

Je me suis sentie bien ignorante quand j’ai découvert que je ne savais tout simplement pas comment on est censé manger le canard laqué. Vous saviez, vous, qu’il se mange comme des petits tacos ?

Le canard est savamment découpé par un serveur, qui ne conserve que la partie extérieure de la bête (celle avec la peau bien grasse et bien imbibée du « laquage »). Chaque convive prend alors une petite galette très fine, dans laquelle il met un peu de sauce, un ou deux morceaux de viande, un bout de poireau ou de concombre, et hop on roule tout ça et on le mange avec les mains.

blog voyage hong kong american restaurant canard laqué

J’ai trouvé assez pittoresque le fait d’aller dîner du canard laqué à l’American Restaurant ! Ouvert peu de temps après la fin de la guerre, c’est une des institutions gastronomiques de Hong Kong, dans une ville où les restaurants ont une durée de vie très courte (due notamment à la pression immobilière).

blog voyage hong kong american restaurant

Le canard était évidemment succulent, à se lécher littéralement les doigts. Bon par contre j’ai eu les yeux plus gros que le ventre alors que c’est bien plus gras que ce que j’ai l’habitude de manger : prudence pour ménager votre petit système digestif donc !

Adresse : American Restaurant, 20 Lockhart Rd, Wan Chai 

 

#14 Le passé disparu de Hong Kong : la citadelle de Kowloon City

C’est Stéphane, l’ami d’un ami qui vit ici depuis 10 ans, qui m’a guidée vers « Kowloon Walled City ». C’était le ghetto de Hong Kong. Jusqu’en 1993, date de sa destruction, cette ville murée, ensemble d’immeubles très densément imbriqués, était une zone de non-droit : une de ses rues était par exemple réputées pour accueillir des dentistes non diplômés ! Puisqu’il n’y avait pas de taxe, c’était également devenu une des zones industrielles parmi les plus actives de Hong Kong.

Sans eau courante, dans des ruelles ne laissant même pas passer la lumière, on ne peut qu’imaginer la difficulté de la vie quotidienne dans ce quartier anarchique.

Aujourd’hui, il ne reste plus rien de la « Citadelle », à part les fondations de son ancienne porte. Elle a laissé la place à un grand parc. Il y a un petit espace d’exposition avec quelques photos d’époque (un article pour vous donner une idée de ce à quoi ressemblait ce lieu surréaliste)

blog voyage hong kong kowloon city
Les fondations de la porte de la ville, lorsque c’était encore une citadelle

blog voyage hong kong kowloon city

Le quartier de Kowloon City reste un quartier chinois très populaire, avec ses épiceries, ses vieux immeubles, et aucun touriste. On voit malgré tout une gentrification progressive des commerces…

blog voyage hong kong kowloon city
50 shades of grains

blog voyage hong kong kowloon city

blog voyage hong kong kowloon city

A voir également, les anciens abattoirs de Kowloon aujourd’hui transformés en lieu culturel. Des espaces d’expositions et des pièces de théâtre y sont présentées.

blog voyage hong kong kowloon city
L’art contemporain.

blog voyage hong kong kowloon city

Pour y aller : il faut prendre le ferry au terminal de North Point, juste au-dessus de la station de MTR du même nom. Départ toutes les 20 minutes, 27$ (3€).

 

#15 Passer une journée à Macao

Evidemment ! Pourquoi se priver de découvrir cette petite région complètement atypique, située à seulement une heure de ferry de Hong Kong ? Retrouvez  sur ce lien le récit complet de ma journée à Macao, avec tous les conseils pratiques pour prendre le ferry.

 

blog voyage hong kong kowloon city

 

Ca n’est qu’un minuscule aperçu de Hong Kong, et c’est déjà tellement dense grâce à mon excellente guide Virginie (et encore, elle m’a montré bien plus de choses !). Hong Kong n’est pas un « one shot », c’est définitivement un lieu où il faut venir plusieurs fois pour vraiment découvrir cette drôle de destination.

One thought on “4 jours pour se laisser surprendre par Hong Kong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *