22 juin 2017 Noémie 0Comment

Quand on aime les voyages, on n’en a jamais assez. On a toujours envie de visiter de nouveaux pays, d’explorer des villes inconnues, de remplir de tampons les pages de son passeport.

Alors comment optimiser chaque voyage ? L’ingrédient de base, c’est le premier trajet. Plus improbable il est, plus les possibilités de l’optimiser seront grandes. Par exemple, si on vous invite à un mariage à Las Vegas alors que vous vivez à Yangon (ou si vous vous retrouvez à aller passer le nouvel an à Buenos Aires depuis la Birmanie, mais ceci est une autre histoire), vous savez que vous allez pouvoir bricoler quelque chose d’intéressant grâce aux escales.

Peu de villes sont directement desservies depuis l’aéroport de Yangon. Cela signifie que pour quitter le continent, il vous faudra faire une première étape dans un hub dans la région. Là où les choses se corsent, c’est que l’aéroport de Las Vegas n’est pas non plus directement accessible depuis l’Asie. Cela signifie donc un voyage avec deux escales obligatoires.

 

Ce constat ferait certainement râler la plupart des personnes. Deux escales c’est des kilomètres de couloirs parcourus dans les aéroports, le rituel un peu ennuyeux des contrôles de sécurité multiplié par le nombre d’avions à prendre, deux « nuits » dans des avions, une certaine logistique pour faire sa toilette, et la garantie d’être épuisé à l’arrivée. OUI MAIS. Deux escales, c’est la possibilité de faire trois voyages là où vous n’en auriez fait qu’un seul.

Voilà comment on se retrouve à préparer un vol Yangon – Tokyo – San Francisco – Las Vegas. A faire un tour du monde express en moins de 48 heures : 4 villes, 3 pays, 2 continents.

Voilà comment on découvre deux villes mythiques alors que ça n’était pas prévu.

Voilà comment on passe une matinée en escale à Tokyo, avant de reprendre un second vol de nuit, pour gagner une journée complète d’escale à San Francisco, avant d’arriver à Las Vegas 43 heures après son départ.

Pour illustrer ce voyage absolument surréaliste, on a préparé un mini projet photo Instagram. Le fil rouge de nos escales, l’objet de longues discussions pour trouver le meilleur point de vue et d’innombrables essais pour tout caser sur la photo (notre petit panneau, nous, le point de vue), nos mini séances de brainstorming pour écrire ensemble les légendes… Et un souvenir incroyable du bonheur sincère qu’on a eu à parcourir ensemble la moitié du globe en moins de deux jours.

 

 

Les étapes de notre voyage :

#1 Une escale d’une matinée à Tokyo

#2 Une journée à San Francisco en escale

#3 Trois jours à Las Vegas – vive les mariés !

#4 Road trip de Las Vegas à Los Angeles : La Vallée de la mort et la route 66

#5 Deux jours à Los Angeles

#6 Tokyo nightlife – une nuit en escale au Japon

[Nous avons fait notre « tour du monde express » en février 2016]