29 septembre 2018 Noémie 0Comment

« On va faire un wadi ce week-end ? » Derrière cette question cryptique se cache un des incontournables des activités outdoor de la Jordanie : l’exploration d’un des nombreux canyons qui sillonnent le pays. 

Si certains sont très connus, comme le wadi Mujib mentionné dans tous les guides touristiques, ou le wadi Zarqa Ma’in, il existe des dizaines et des dizaines de gorges plus sauvages à découvrir. Plus ou moins accessibles (certaines nécessitent un équipement d’escalade), plus ou moins longues à remonter, plus ou moins difficiles : chaque public peut trouver la randonnée qui lui conviendra.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Photo : Julien

Toutes ces canyons ont creusé la roche, au fil du temps. C’est pourquoi on se retrouve généralement à marcher au milieu d’un cours d’eau pour les explorer. La plus grande partie des wadi se trouvent d’ailleurs au niveau de la mer Morte. Là, des sources d’eau douce ont façonné le haut plateau qui surplombe le point le plus bas de la Terre.

Pourquoi le wadi Attun est vraiment trop cool ?

Je ne vois pas comment dire les choses autrement : le wadi Attun est, en toute simplicité, vraiment trop cool.

  • D’une distance raisonnable, on fait l’aller-retour en moins de 2h30. Parfait pour une expédition à la journée depuis Amman.
  • Il y a des gros rochers un peu partout, et quelques passages où il faut un peu escalader et crapahuter à travers les gros cailloux. Plutôt rigolo sans être périlleux.
  • Il y a beaucoup d’eau dans le cours d’eau, même en plein mois d’août. Ce n’est pas le cas dans la plupart des wadi!
  • Le wadi devient rapidement très vert : des roseaux, des palmiers, des murs  luxuriants,recouverts de mousse d’où gouttent de l’eau à l’origine mystérieuse… Le contraste avec la zone complètement désertique de la mer Morte est saisissant.
blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Photo : Julien
  • Il y a plusieurs jolies petites cascades le long du parcours.
  • En hiver, on peut se baigner dans l’eau qui provient de sources chaudes (bon, par contre en été, vous l’aurez compris, c’est trop chaud.
  • Il n’y a quasiment personne – on a simplement croisé une petite famille d’étrangers et un petit groupe de Jordaniens lors de notre randonnée.

 blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun

Mon petit cabri <3

Que faut-il emmener avec soi ?

  • Un sac étanche pour vos téléphones et votre appareil photo.
  • De la crème solaire, une casquette, et beaucoup d’eau – toujours.
  • Si vous voulez vous baigner, votre maillot de bain ou une tenue de rechange (pas la peine de vous encombrer avec ça en été, l’eau est trop chaude !).
  • Des baskets qui ne craignent pas l’eau, les cailloux et le sable. Bref pas les baskets de course flambant neuves que vous avez achetées pour votre prochain semi-marathon, ni la paire de sneakers à la mode qu’on met en ville.
  • Un petit pique-nique pour se poser tranquillement sur un rocher et profiter de la quiétude du lieu – et de l’incongruité de cette zone luxuriante en plein milieu du désert.
blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Photo : Julien

A la découverte du wadi Attun

L’entrée est très facile à trouver. Garez-vous avant le pont qui enjambe la rivière, à ces coordonnées GPS : 31°33’07.8″N 35°33’19.2″E.

La balade commence le long du cours d’eau, dans une vallée assez large. On marche facilement à cet endroit, d’une rive à l’autre.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
L’entrée du wadi Attun

Au fur et à mesure, il y a de plus en plus de végétation. Assez rapidement, on se retrouve à devoir escalader ou contourner de gros rochers pour poursuivre le chemin. Rien d’insurmontable, même pour moi qui ne suis pas du tout branché escalade.

Vers le milieu du parcours, une très haute cascade vous attend – douche potentielle pour les intéressés !

On trouve après un passage un peu marrant où il faut passer par une petite chute d’eau (ou contourner par la gauche, mais c’est moins drôle). Il suffit de trouver la bonne technique, mais c’est faisable même avec un enfant.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun

Plus haut, un grand bassin à l’eau complètement transparente marque la dernière portion du parcours. Là c’est un peu plus pénible, il vous faudra probablement grimper sur le côté.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun

Après, il restera environ 200 mètres avant d’arriver à la dernière cascade. On ne peut pas aller au-delà sans équipement d’escalade. On a d’ailleurs vu un piton planté dans la roche à cet endroit.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Le bout du chemin !

Comme vous vous en rendrez vite compte, les sources qui approvisionnent le cours d’eau sont des sources chaudes. Très chaudes. Et plus on progresse dans le wadi, plus l’eau devient bouillante ! C’en devient insoutenable de marcher dans l’eau. Il faisait 36° quand nous avons fait la randonnée ; à vue d’œil, je dirai que l’eau, bien plus chaude que l’air ambiant, depuis avoisiner les 43ou 45°… Petite expérience marrante à faire, quand vous arriverez à la dernière cascade du wadi : approchez-vous du renfoncement dans la roche, et avec l’eau qui s’évapore dans l’air autour de la cascade, vous aurez l’impression d’ouvrir la porte d’un hammam ! Histoire de gagner quelques degrés de plus 😊

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Les pieds dans l’eau bouillante, petite douche le long de la paroi avec de l’eau vaguement plus fraîche – photo : Julien

Et voilà ! 1h45 de voiture plus tard, nous étions rentrés à Amman et on avait encore toute notre après-midi devant nous, après avoir eu notre moment sportif / aventurier / crapahuteur de la journée. Julien, qui a déjà exploré quelques wadi, m’a confessé que c’était « le plus cool qu’il avait fait ». N’hésitez pas à partager ici les itinéraires de balades un peu hors des sentiers battus que vous auriez pu faire en Jordanie, afin qu’on puisse pousser plus loin la découverte.

blog voyage jordanie trek randonnée wadi attun
Photo : Julien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *