24 septembre 2017 Noémie 3Comment

Vous avez repéré ce vol un peu moins cher que les autres mais qui a une nuit en escale à Tokyo , ce qui est assez fréquent quand on passe d’un vol depuis le Pacifique à un vol vers le reste de l’Asie, et vous vous demandez quoi faire… N’hésitez pas : faites comme nous pendant notre mini-tour du monde, passez une soirée et une nuit dans la folie de Tokyo !

nuit en escale à tokyo blog voyage japon shinjuku

nuit en escale à tokyo blog voyage japon shinjuku

Il faut dire que la perspective de pouvoir passer la soirée avec mon amie Praxele, qui vit à Tokyo, ne nous a pas fait hésiter longtemps. Dix jours après avoir mis les pieds pour la première fois au Japon lors de notre voyage vers les Etats-Unis, nous avons atterri à l’aéroport de Narita avec devant nous une quinzaine d’heures avant notre vol retour vers Yangon.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon golden gai

Comment rejoindre Tokyo depuis l’aéroport de Narita ?

Il y a plusieurs moyens pour aller à Tokyo depuis l’aéroport de Narita, le meilleur rapport temps/prix étant le train Keisei Skyliner. Vous pouvez retrouver toutes les informations dans mon guide pour une escale à Tokyo réussie.

 

nuit en escale à tokyo blog voyage japon
Ah oui, c’est vrai.

Quel hôtel choisir ?

Si un des meilleurs plans pour se loger à Tokyo reste Airbnb, pour un si court séjour nous avons été au plus simple : un petit hôtel dans le quartier de Shinjuku, facilement accessible depuis l’aéroport, central, et près des lieux où nous allions sortir le soir.

L’hôtellerie à Tokyo est chère, mais si vous êtes trop claustrophobes pour un capsule hotel, l’hôtel Empire Shinjuku représente un rapport qualité / prix / emplacement très correct. Pour 60€, on a eu une chambre microscopique (impossible d’ouvrir notre valise par terre !) mais propre, avec un lit double, une salle de bains, bien chauffée et équipée, et un accueil très gentil. L’hôtel est situé à deux pas de la station de métro Shin-Okubo, sur la Yamanote Line.

Adresse : Hotel Empire Shinjuku, 1 Chome-15-33 Hyakunincho

 

Que faire ? Une vue panoramique de Tokyo by night depuis le Metropolitan Tokyo Government Building

Un de mes incontournables quand je voyage est de trouver un point de vue en hauteur pour avoir une vision d’ensemble de la ville. Une fois nos valises déposées à l’hôtel, on s’est dirigés vers le Metropolitan Tokyo Government Building, à quelques centaines de mètres de la gare de Shinjuku.

Si des observatoires sont ouverts dans les deux grandes tours du bâtiment, celui de la Tour Nord reste ouverte jusqu’à 23h.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon vue panoramique observatoire

On peut accéder au 45e étage de l’Observatoire pour bénéficier d’une vue à (quasi) 360° sur la ville. Au premier plan, les gratte-ciels de Shinjuku. Au loin, la métropole qui semble s’étendre à l’infini. De jour, et quand le temps est bien dégagé, on peut même voir le légendaire Fujiyama…

nuit en escale à tokyo blog voyage japon vue panomarique observatoire
Direct au 45e étage, pas de risque de se tromper

Détail non négligeable, et contrairement à plein de tours qui offrent ce genre de vue panoramique pour, souvent, des prix astronomiques (c’est le cas de le dire), l’accès est gratuit.

Adresse : 2 Chome-8-1 Nishishinjuku, à dix minutes à pieds de la gare Japan Rail de Shinjuku.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon vue panoramique observatoire

nuit en escale à tokyo blog voyage japon vue panoramique observatoire

nuit en escale à tokyo blog voyage japon
Ça se voit qu’on a un vol transpacifique dans les pattes ?
nuit en escale à tokyo blog voyage japon
Celui-là, on ne l’a pas compris.

Où se balader ? Shinjuku et Kabukichō

Après avoir visité le quartier de Shibuya lors de notre première escale, on a choisi cette fois-ci de se promener dans un autre quartier emblématique de Tokyo, Shinjuku. Même foule bouillonnante, même avalanche de bruits, et les effusions de lumière, partout, qui se reflètent sur le bitume mouillé par la pluie.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon shinjuku

Shinjuku est idéal pour une balade nocturne, les magasins restent ouverts jusqu’à une heure tardive, et si on ne craint pas de devenir épileptique à cause des milliers de watts des panneaux lumineux, on peut flâner sur l’assourdissante zone piétonne qui jouxte le Shinjuku Toho Building. On y voit, au fond, la fameuse réplique géante de Godzilla surplomber un énorme complexe de cinémas.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon kabukicho shinjuku

De là, direction le petit quartier de Kabukichō : c’est un quartier où l’on sort, plein de restaurants et de bars, et une réputation un peu licencieuse à cause de ses nombreux love hotels. Là encore, débauche de néons et de décibels, notamment quand on passe près des pachinko ! Juste à côté, les ruelles de Golden Gai, où s’égrènent plus de 200 bars minuscules n’ayant qu’une poignée de places assises. Si vous voulez y boire un verre, il vous faudra probablement payer un droit d’entrée ; préférez les bars qui annoncent la couleur avec un petit écriteau écrit en anglais.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon kabukicho
Kawai!!!

nuit en escale à tokyo blog voyage japon
nuit en escale à tokyo blog voyage japon golden gai

Où dîner ? Un restaurant de shabu-shabu !

Guidés par notre experte Praxele, on est partis pour une expérience culinaire ultra-populaire en Asie : le hotpot ! Ici on l’appelle shabu-shabu, du nom du bruit de la viande plongée dans le bouillon. En plus d’être drôle à dire, c’est super bon.

Première surprise quand on ne connaît pas cette partie de l’Asie, le restaurant est situé à l’étage d’un immeuble tout ce qu’il y a de plus banal. On n’y met pas les pieds par hasard.

Le principe est tout simple et hyper sympathique pour un dîner entre amis : on commande une certaine quantité de viande, généralement du bœuf coupé en tranches très fines. Puis, on va se servir dans un buffet rempli de légumes, d’herbes, de tofu, de ouilles, de riz et de condiments. Le serveur fait chauffer au milieu de la table une sorte de grand bol dans lequel est versé un bouillon (il en existe plusieurs sortes, avec des assaisonnements différents). On plonge ensuite dans le bouillon la viande, les légumes, les nouilles ; tout ça cuit joyeusement, et on mange au fur et à mesure.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon shabu shabu

C’est délicieux, très convivial, on a tendance à trop manger (surtout quand dans la formule on a accès au buffet des desserts) bref, il faut absolument y aller.

Adresse : Nabezo Shinjuku Sanchome, 8e étage, 3 Chome−30−11, Shinjuku 

 

Où boire un verre ? Un micro-bar rock et metal !

Là encore, il faut grimper à l’étage d’un petit immeuble pour accéder au Psy Bar. Ambiance musicale rock et metal, un break bienvenu de la J-Pop !

nuit en escale à tokyo blog voyage japon pys bar

C’est tout sombre, enfumé, absolument minuscule, on a l’impression que quelqu’un a juste voulu transformer son appartement en bar. Il y a presque un côté speak-easy. On se perche au comptoir, on discute en anglais avec le barman pendant qu’on sirote sa bière, et on réalise à chaque instant qu’on est vraiment dans une ville pas comme les autres.

Adresse : Psy Bar, 2e étage 1 Chome−13−7 Kabukicho

nuit en escale à tokyo blog voyage japon psy bar

nuit en escale à tokyo blog voyage japon psy bar

Un petit déjeuner pas trop japonais

On avait fait le petit-déjeuner à base de ramen pour notre première escale, alors pour ce dernier repas avant notre retour à la maison, on s’est offert un petit dej bien décadent dans un Tully’s Coffee. Assez étrangement, il y a des Tully’s Coffee partout au Japon mais je n’en ai pas vu ailleurs dans les pays que j’ai visités en Asie.

D’accord, la tour de pancakes et le cappucino ça n’est pas hyper typique, mais dans la mesure où les Japonais sont dingues de ces chaînes de coffee shops, ça reste (un peu) une expérience locale !

Adresse : Dans n’importe quel Tully’s qui ouvre assez tôt pour que vous ayez le temps de petit-déjeuner avant de reprendre le chemin de l’aéroport.

nuit en escale à tokyo blog voyage japon

J’espère que ce petit programme inspirera votre escale au Japon. Et vous, que feriez-vous si vous n’aviez qu’une nuit à passer à Tokyo ?

3 thoughts on “Une nuit en escale à Tokyo : le programme idéal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *