23 décembre 2017 Noémie 4Comment

Notre séjour sur l’île malaisienne de Penang est un peu particulier, puisque c’est la destination qu’on avait choisie pour célébrer mon 30e anniversaire. Il se trouve que Penang est l’endroit idéal pour passer un week-end parfait !

Pour ce premier anniversaire à l’étranger, et pas le moindre, je voulais aller quelque part où on peut faire un peu tout ce que j’aime expérimenter quand je voyage :

  • Des vieilles pierres, un lieu chargé d’histoire
  • Une petite bouffée de vie culturelle
  • Des vacances actives, par exemple avec une petite randonnée à la clé
  • Une plage paradisiaque, parce qu’on n’est pas en Asie du Sud-Est pour rien
  • Et surtout… plein de spécialités à goûter ! Penang est particulièrement réputée à travers la Malaisie pour sa gastronomie, reflet du mélange des cultures de l’île.
penang blog voyage georgetown maisons traditionnelles
Photo : Julien

Cerise sur le gâteau : en juillet/août, la météo est plutôt clémente à Penang. On a donc laissé derrière nous les pluies torrentielles de la mousson de Yangon (ma première saison des pluies, la plus dure !) pour 3 jours de grand soleil.

Petit guide pratique du voyageur

La petite île de Penang est très densément construite. Le meilleur endroit pour se loger est la ville historique de Georgetown. Si vous cherchez à passer un séjour pieds dans l’eau, que vous êtes en famille, vous pouvez regarder du côté des grands complexes hôteliers de Batu Ferringhi, sur la côte Nord.

A moins que vous ne soyez en plein tour de la Malaisie – dans quel cas vous arriverez probablement par ferry sur l’île – votre point d’entrée sera l’aéroport international de Penang. On a eu la chance de profiter d’un vol direct depuis Yangon avec AirAsia (malheureusement la ligne a été fermée au bout de quelques mois). L’aéroport reste très bien desservi par plusieurs compagnies low-cost ou non : on y accède depuis plusieurs villes de Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam, l’Indonésie, Taipei ou la Chine ! Aucune raison donc de ne pas l’inclure dans votre petit tour en Asie, ou d’y prévoir un week-end si vous habitez dans la région.

penang blog voyage avion yangon
Bye bye rainy season!

 Visa pour la Malaisie

Bonne nouvelle, les ressortissants français sont exemptés de visa pour un séjour de moins de 3 mois en Malaisie. Comme d’habitude, on veille à ce que son passeport soit valide plus de 6 mois après son entrée sur le territoire. Consultez les Conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères pour en savoir plus sur les formalités.

 

Rejoindre Georgetown depuis l’aéroport

La vieille ville est située à environ 20 kilomètres de l’aéroport, le trajet pouvant prendre entre 30 et 45 minutes selon la circulation. Deux options s’offrent à vous pour rejoindre la ville à votre descente de l’avion :

  • Emprunter une des lignes de bus (départ environ toutes les 30 minutes)
  • Prendre le taxi, ce qu’on a choisi pour gagner un peu de temps et profiter à fond de notre journée. Un stand officiel des taxis permet de payer en avance le trajet en fonction de sa destination. À seulement 38 MYR (soit 8€), et pour se faire déposer au pied de son hôtel, ça vaut largement le coup !

 

Notre hôtel à Georgetown

Julien m’a fait une belle surprise pour mon anniversaire : un séjour dans le très joli boutique hôtel Le Dream.

Accueil au top, jolies chambres bien équipées, super petit déjeuner et un rooftop sur lequel on peut siroter un verre de vin en regardant le soleil se coucher sur les toits des maisons chinoises de Georgetown.

Super chou et super kitsch, ils avaient préparé la chambre pour mon anniversaire ! J’ai adoré !

Adresse : Le Dream Boutique Hotel, 139, Jalan Pintal Tali, George Town

 penang blog voyage georgetown le dream boutique hotel

penang blog voyage georgetown rooftop
Depuis le bar en rooftop de Le Dream Hotel. Pas mal.

Comment se déplacer ?

Pour profiter pleinement de tout ce que Penang a à offrir, louez un scooter ! Il y a un peu de circulation mais cela reste assez fluide (si vous avez fait du deux-roues à Hô Chi Minh Ville, vous trouverez ça très facile) et c’est le meilleur moyen d’aller explorer les quatre coins de l’île.

On a loué un scooter pour 48h au coût dérisoire de 60MYR (12,5€).

Plusieurs magasins de location de scooters se situent sur Lebuh Chulia (Chulia Street). Pensez bien à prendre votre passeport et votre permis de conduire, ou mieux, votre permis international avec vous. Faites un tour, demandez à voir les scooters, comparez les prix, et inspectez les casques qu’on vous propose. N’hésitez pas à négocier, notamment si vous le prenez pour plusieurs jours !

penang blog voyage georgetown

 

La ville historique de Georgetown

La partie historique de la capitale de l’Etat de Penang est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco : fondée à la fin du XVIIIe siècle, elle regroupe des maisons traditionnelles chinoises qui témoignent de la vague d’immigration venue de la province de Fujian (qu’on appelle Hokkien) tout au long du XIXe siècle vers la Malaisie.

penang blog voyage georgetown vintage

Penang est d’ailleurs un véritable symbole du melting-pot qui compose la Malaisie : c’est le seul Etat du pays où la population malaise n’est pas majoritaire. On y trouve d’ailleurs un quartier surnommé Little India, quelques rues où les communautés indiennes et tamoules se sont installées.

penang blog voyage georgetown temple
Photo : Julien

J’ai adoré déambuler sous les arches des maisons chinoises aux teintes pastelles qui portent les traces du temps qui passe, avec leurs couleurs un peu délavées, leurs murs un peu effrités, leurs volets à persiennes qui semblent dissimuler des décennies de secrets. Au niveau de l’architecture, il y a de quoi faire plusieurs belles promenades dans les rues du centre-ville. Ma recommandation : se balader un peu hasard des rues, pour s’arrêter devant une belle porte en fer forgée, des magnifiques carreaux en céramique sur le seuil des maisons, ou bien découvrir un joli café à l’allure vintage où déguster une part de gâteau au durian.

penang blog voyage georgetown architecture

penang blog voyage georgetown maison traditioennelle
Photo : Julien

penang blog voyage georgetown

street art penang georgetown blog voyage graffiti

penang blog voyage georgetown maisons traditionnelles
Photo : Julien
penang blog voyage georgetown temple
Photo : Julien

Penang regroupe plusieurs très beaux temples (dont une pagode birmane que nous n’avons pas visité, pour ceux qui voudraient avoir un petit aperçu du Myanmar). Allez voir le temple taoïste de Kuan Yin Ten (connu sous le nom de Goddess of Mercy Temple) pour vous faire une idée.

penang blog voyage georgetown temple gooddess mercy

Autre curiosité : le Khoo Koongsi, une maison clanique chinoise typique, où plusieurs familles du même clan vivaient en communauté. L’endroit rassemble un théâtre, un magnifique temple richement décoré, et plusieurs maisons. On y accède par un dédale de petites ruelles. En plus, on a eu la chance de le visiter en pleines festivités du Georgetown Festival, et donc d’y voir un spectacle de danses traditionnelles et de profiter des stands de street food installés pour l’occasion pour goûter notre premier char kway teow (des nouilles larges avec du bœuf, des pousses de soja et de l’œuf).

penang blog voyage georgetown temple khoo kongsi
Photo : Julien
penang blog voyage georgetown temple khoo kongsi
Photo : Julien

penang blog voyage georgetown temple khoo kongsi

Enfin, les maisons de type peranakan (les descendants des premiers immigrants Chinois dans le détroit de Malacca) et la fameux Blue Mansion, le Cheong Fatt Tze Mansion, qui était malheureusement fermée quand nous y sommes passés.

Pour prendre pleinement conscience de l’histoire de l’immigration Hokkien à Penang, le débarcadère de Chew Jetty est aussi un endroit à visiter. Les nouveaux migrants ne pouvant s’installer sur le territoire, ils ont posé leur balluchon où ils le pouvaient : sur la mer. Chew Jetty est un dédale de petites maisons et de ruelles en bois. L’endroit est devenu touristique, mais les lieux sont encore habités aujourd’hui : dès qu’on s’écarte de la « rue » principale, on déambule au calme, entre les maisons aux fenêtres ouvertes qui laissent échapper les bruits de la vie quotidienne.

penang blog voyage georgetown chew jetty

penang blog voyage georgetown chew jetty
penang blog voyage georgetown chew jetty

La colonisation britannique de l’île a laissé les ruines du fort Cornwallis, situé près de la côte, au Nord de Georgetown. On peut en visiter les fondations et les anciennes salles d’armes.

penang blog voyage georgetown fort cornwallis

 

Un musée du street art à ciel ouvert & le Georgetown festival en bonus !

Grâce à une initiative originale des autorités de Penang, la partie historique de Georgetown a été transformée depuis 2013 en une vaste galerie de street art à ciel ouvert ! Je suis admirative de ce genre de politique touristique qui sort des sentiers battus. C’est d’ailleurs une des raisons qui nous ont amenées à Penang.

street art penang georgetown blog voyage

En plus de ces œuvres de street art, on a eu la chance de débarquer au tout début du Georgetown Festival, un grand festival culturel qui se déroule tous les ans. L’occasion de faire encore plus le plein de culture.

Notre découverte des œuvres de street art et des installations du Georgetown Festival est à lire ici !

street art penang georgetown blog voyage georgetown festival

 

Parcourir l’île en scooter 

C’est une telle liberté de pouvoir aller où on veut, s’arrêter dès qu’on en a envie quand on a son propre moyen de locomotion. On enfourche son scooter, on se badigeonne sérieusement de crème solaire – ou on fait comme les Malaisiens, on porte sa veste ou sa chemise à l’envers pour se protéger les avant-bras sans avoir trop chaud, et c’est parti !

Il y a un peu de trafic sur l’île, mais rien d’insurmontable. Dans le doute, roulez doucement et suivez les autres nombreux scooters : ils occupent souvent une des voies de la route.

penang blog voyage georgetown architecture maisons traditionnelles
Photo : Julien

On a rejoint tous les points d’intérêts détaillés dans ce guide en scooter, le trajet le plus long étant celui pour rejoindre le parc national (moins de 20 kilomètres, environ 45 min). C’était aussi le plus joli parcours : sur les derniers kilomètres, la route serpente le long de la côte, et on roule entre palmiers et les eaux bleues du Détroit de Malacca.

Quadriller la vieille ville de Georgetown est très facile et plutôt marrant, surtout quand l’application maps.me nous fait prendre des petites rues improbables…

 

Une vue panoramique sur l’île

Parmi mes tocades de voyage (au fur et à mesure de mes récits, je réalise que je commence à en avoir pas mal…) chercher un joli point de vue sur le lieu que je visite est devenu un grand classique. En bonne destination parfaite, Penang a l’endroit rêvé pour ça : Penang Hill, un ensemble de petites montagnes qui offrent une vue d’ensemble sur tout le Nord de l’île et notamment sur Georgetown.

A seulement 6/7 kilomètres de la ville historique, le point de départ se situe au niveau de la première station du funiculaire qui grimpe sur la montagne. Attention, il peut y avoir beaucoup de monde. De jour, les sportifs prendront le chemin de randonnée qui serpente le long de la montagne. De nuit, le funiculaire ouvert jusqu’à 23h permet de rejoindre le sommet en une dizaine de minutes pour 30MYR (6,25€) aller/retour. On y est allés en début de soirée et on a à peine attendu, même sans billet coupe-fil.

On pense à prendre un petit pull, car l’air y est plus frais de quelques degrés qu’au niveau de la mer : c’était le lieu de villégiature des Britanniques à l’époque de la colonisation (comme à Hong-Kong ou à Pyin Oo Lwin).

Au sommet, il y a tout un ensemble d’activités : une « lovers’ promenade » méga-kitsch, un parcours pédagogique pour découvrir la faune et la flore de l’île… ça n’a pas plus d’intérêt que ça, on vient surtout pour THE VIEW !

penang blog voyage georgetown penang hill funiculaire
Une photo floue, comme il se doit !
penang blog voyage georgetown penang hill
En Asie, ça ne rigole pas avec la romance. – Photo : Julien

 

Une randonnée au milieu de la jungle

Penang accueille le plus petit parc national de Malaisie : à peine plus de 2 hectares de jungle sauvage, nichés au Nord-Ouest de l’île, le long de la côte. À 45 minutes du cœur de Georgetown, on peut y accéder facilement en scooter.

Le parc propose plusieurs chemins balisés, qui mènent à quelques points d’intérêts et une poignée de plages. Pas de défi physique insurmontable ici – le dénivelé étant très faible – la vraie difficulté venant de l’humidité dont le taux frôle les 100% sous la canopée !

penang parc national trek jungle blog voyage
Photo : Julien

Retrouvez tous les détails de notre mini randonnée façon enfer des tropiques ici.

 

Se baigner sur une plage sauvage

Le clou de la balade qu’on a faite dans le parc, c’est l’arrivée sur la plage de Teluk Duyung, surnommée Monkey Beach. Quelques bâtiments en ciment désaffectés (construits avant que l’endroit ne devienne un parc national en 2003 et abandonnés ensuite), des paillottes en bambou et en palmier où on achète une noix de coco ou un petit encas, et une longue plage de sable blanc assez grande pour que chaque groupe de visiteurs ait son intimité. Je vous raconte tout cela en détail dans mon article sur notre randonnée en pleine jungle à Penang.

penang parc national trek plage blog voyage

 

L’expérience culinaire : que manger et que boire à Penang ?

Soyons clairs : Penang, c’est le paradis des papilles. Si vous avez déjà parcouru mon petit guide des restaurants de Kuala Lumpur, vous savez que c’est un des attraits majeurs de la Malaisie.

L’île est connue pour ses nombreuses spécialités, influencées par le melting pot de l’île. Et, bonheur suprême, l’île regorge de hawker centers, ces food courts où on trouve une multitude d’étals où tout à l’air bon (et c’est très dur de faire un choix !). Ne manquez pas mon guide complet Food & Drink de Penang !

penang food court wan tan mee hawker center

 

Alors, tentés par Penang ? Si vous y avez déjà été, est-ce que vous avez aussi eu un coup de cœur pour cette destination ?

penang blog voyage georgetown maisons traditionnelles
Photo : Julien

 


Retrouvez tous mes carnets de voyage sur notre aventure à Penang :

4 thoughts on “Un week-end parfait à Penang !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *